Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:41

Retrouvez en cliquant ici un portrait de moi dans mon rapport à la francophonie que Mr Damien Soupart a bien voulu dresser avec beaucoup de talent. 

Mr Soupart est co-responsable et rédacteur sur le site de La Baguette Culturelle, un site créé en janvier 2012 et traitant de l'actualité culturelle notamment. Il y livre régulièrement des analyses et des réflexions de grande qualité sur les sujets liés à la francophonie, à la politique française en cette matière, etc... Il a donc dressé ce portrait pour faire ressortir ce qui m'avait amené à faire ce blogue sur la francophonie et pour me faire parler de mon analyse sur la situation actuelle de la langue française en France notamment. Des entretiens avec d'autres personnes impliquées sur ce sujet suivront bientôt (vous pouvez d'ores et déjà retrouver celui de Mr Montenay, une pointure sur le sujet, voir son livre sur le sujet, ses publications dans les Carnets de l'Orient ou son site), je vous invite donc à suivre son actualité.

Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 16:36

Petits extraits des déclarations de François Hollande sur la francophonie :

 

Le site d'ALF a mis en avant un entretien accordé par Mr Hollande  au réseau des Maisons de la Francophonie, on y retrouve la réponse du maintenant président de la République à de nombreuses propositions avancées.

 

source : http://lyon.maisondelafrancophonie.fr/2012/04/actualite/les-reponses-de-francois-hollande-a-nos-questions%E2%80%A6/

 

Ensuite, je vous propose une petite déclaration intéressante de François Hollande au détour d'un entretien paru sur Sur Slate.fr :

 

"Justement, vous allez rencontrer Barack Obama pour la première fois au G8 de Camp David les 18 mai et 19 mai. Une première question, qui pourra vous sembler anecdotique: Mister Hollande, do you speak English?

Yes I speak English, more fluently than the former President. But a French president has to speak French!

Au-delà de la plaisanterie, est-ce que vous pensez que c’est important que le chef d’Etat français parle la langue commune de la diplomatie internationale?

Il a besoin de la comprendre et de pouvoir avoir des échanges directs avec ses interlocuteurs. Mais je suis attaché à la langue française et à la francophonie.

Lorsque je participais à des sommets de chefs de partis en Europe, il a pu m’être désagréable d’entendre des amis roumains, polonais, portugais, italiens parfois, parler anglais (2), mais j’admets que sur le plan informel, les contacts puissent s’établir dans cette langue. Je défendrai néanmoins partout l’usage du français."

 

source : http://www.slate.fr/story/54563/hollande-international-premiere-interview#english

 

Espérons que ces déclarations seront suivies d'actes. Notons cependant que l'OIF et les réseaux francophones continuent leur travail indépendamment des présidents en responsabilité, mais que ce qui est attendu, ce sont des signaux forts du Président de la République, ce qui serait le cas s'il appliquait les mesures avancées par les Maisons de la Francophonie. Rendez-vous dans 5 ans pour le bilan !

Repost 0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 11:05

Henriette Walter est une linguiste réputée et est professeur émérite à l'université de Haute-Bretagne à Rennes. Elle a écrit un certain nombre de livres dont certains sont abordables pour les non-spécialistes.

Pour ma part, j'ai lu deux de ses livres qui m'avaient beaucoup intéressé à l'époque et je vous les recommande :

  Henriette-Walter.jpg

- Honni soit qui mal y pense est un livre sur les apports de la langue française en anglais, dont l'importance est surprenante pour quelqu'un qui se penche sur le sujet pour la première fois. En effet, l'anglais est une langue germanique, dont ses premiers locuteurs venaient d'un endroit vers le nord de l'Allemagne, en dessous du Danemark, si mes cours d'histoire linguistique sont exacts. Cette langue était donc l'ancêtre de l'allemand moderne mais a bifurqué sous l'influence de l'histoire et de la géographie. Ainsi, les ancêtres des anglais qui se sont installés en Angleterre ont pris des mots aux personnes qui y vivaient déjà mais ont également subi des apports massifs du français deux fois. La première, lors de l'invasion de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant qui y a amené ses amis, sa cour, sa langue. Sa langue n'était pas le viking mais le français tel qu'il était parlé en Normandie. Ainsi, j'ai appris récemment que Richard Coeur de Lion ne parlait pas anglais mais français et préférait séjourner à Rouen qu'en Angleterre. La perte des terres françaises a obligé les monarques anglais a apprendre la langue de leurs sujets d'outre-Manche et a donc paradoxalement diminuer l'influence du français sur l'anglais. Cependant, la Renaissance a apporté une deuxième vague de mots français, ou latins mais par l'intermédiaire du français. Le français a donc influencé l'anglais pendant assez longtemps. Ce qui est amusant, c'est d'observer certains phénomènes comme : ... la suite ici

Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 10:28

Le français est tombé au plus bas dans les représentations internationales (européennes, mondiales), il a subit un mouvement silencieux mais inexorable de mise en silence. C'est un peu comme ces parents qui n'osent plus parler leur langue à leurs enfants par "honte" face à une langue "supérieure". C'est plutôt le contraire, dans le contexte du français, qui est une honte : ne pas oser parler sa propre langue, le français, tellement on a intériorisé "qu'il" fallait parler anglais. Au nom de quoi, au nom de qui ? Ce n'est pas à nous de répondre dans la mesure où le droit est de notre côté : utilisons le français là où il est langue officielle. Interpellons les personnes qui nous incitent à nous exprimer en anglais quand nous pouvons nous exprimer en français.

jp
A ce propos, saviez-vous que Mr Jean-Pierre Raffarin joue maintenant un rôle dans la promotion du français ? Il est le représentant personnel du président auprès du conseil permanent de la francophonie. Fonction un peu vague de par son nom, son rôle est en fait celui de représentant / défenseur de la francophonie. Enfin !! Il était temps qu'une personne soit chargée d'interpeller les personnalités face à leur usage des langues.
De parfaits francophones à des fonctions prestigieuses parlent en anglais "pour faire comme tout le monde", pour suivre un mouvement enclenché depuis... on ne sait plus quand : Mrs Jean-Claude Trichet, José-Manuel Barroso, Dominique Strauss-Kahn... Il y aurait une sorte de pression à parler anglais (par qui ?).  Pourtant rien ne les y oblige puisque le français est une langue de travail de l'ONU, de l'Europe, du FMI, etc... Bref, en parlant français, on peut travailler dans toutes les organisations internationales. Mais un droit ne s'use que si on ne s'en sert pas et Jean-Pierre Raffarin a été là pour le rappeler et pour interpeller ces personnes qui choisissent l'anglais au détriment du français qu'ils maîtrisent parfaitement. A quoi cela sert-il de négocier et d'obtenir d'avoir des francophones à ces postes s'ils n'utilisent pas le français ?
Ci-dessous, vous pouvez retrouver une petite admonestation que JP Raffarin a fait à Mr José Manuel Barroso sur les célèbres "remous". Souhaitons-lui bonne chance et bonne continuation dans son patient et long travail.

http://www.francophonie-avenir.com/Index_AK_Raffarin,_francophone_intransigeant.htm

http://www.francophonie-avenir.com/Index_Coli_Raffarin_plaide_pour_davantage_de_francais_dans_l'UE.htm

Ici, vous pouvez trouver un entretien qu'a accordé Jean-Pierre Raffarin à Jeune Afrique concernant son rôle.

Ici, vous trouverez la tribune qu'a écrit Jean-Pierre Raffarin dans le Figaro à son retour du sommet de la Francophonie de Montreux, avec quelques initiatives intéressantes.

Repost 0