Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 16:07

Du 8 au 15 août 2013 aura lieu à Saint-Aubin-sur-mer (à 15 km de Caen) la semaine acadienne, un festival avec de nombreux concerts de groupes acadiens, québecois, du Nouveau-Brunswick... avec la projection de films, le partage de repas, et qui se terminera le 15 août par le fameux "tintamarre".

 

 

jAffiche-2013-OK2---copie.jpg

 

Ce festival commémore l'arrivée sur les plages françaises autour de Saint Aubin lors du débarquement de contingents canadiens, et notamment des francophones d'Acadie qui venaient libérer leurs cousins d'outre Atlantique ! Cette commémoration se fait sous le signe de la fête, et si vous êtes intéressés, de nombreuses activités et évènements s'adressent à toute la famille. C'est aussi l'occasion de (re-)découvrir l'histoire de ces fiers francophones. Pour retrouver le programme, allez sur ce lien du site de la semaine acadienne, il y a des activités tous les jours !


semaine_acadienne.JPG

 

J'avais déjà parlé de ce festival dans un précédent article, cliquez dessus pour y voir des photos du festival.

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Lieux de francophonie
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 19:06

J'avais déjà fait la promotion de la semaine acadienne de Saint-Aubin-sur-Mer (près de Caen) il y a deux ans, en 2010, et j'ai reçu il y a quelques jours le programme que je relaie donc ci-dessous. On retrouvera bien entendu le fameux "grand tintamarre" du 15 août ! Rendez-vous donc pour ce moment festif qui commence à gagner en renommée, c'est une occasion de sortir, d'aller à la mer, et d'amuser les enfants (pas mal d'activités prévues pour eux) tout en découvrant une culture proche de la nôtre. Les Acadiens, ce sont ces francophones qui peuplent la côte est du Canada, notamment le Nouveau Brunswick (au sud du Québec). Pour l'anecdote, les Acadiens sont connus pour avoir été déportés vers la Louisiane (d'où les "Cajuns", déformation d'Acadiens) car ils ne voulaient pas reconnaître la souveraineté des Britanniques. Leur culture a cependant survécu et est d'ailleurs très vivace "asteur"!

 

N'hésitez pas à contacter l'office de tourisme pour avoir plus de renseignements.

 

Du 8 au 15 août 2012, les Acadiens seront de retour à Saint-Aubin-sur-mer à l’occasion de septième édition de «La semaine acadienne».

 

Après la Nouvelle Ecosse (2007), le Nouveau-Brunswick (2008), l’Île-du-Prince-Edouard (2009), le «Québec maritime (2010), la Jeunesse acadienne (2011) , ce sont les « femmes acadiennes » qui seront mises à l’honneur.

 

Venus de toutes les provinces maritimes du Canada une quarantaine d’artistes feront souffler, durant sept jours, un véritable vent de féminité sur la côte normande. A travers des concerts avec Edith Butler (Nouveau-Brunswick), Marie Jo Thério (Nouveau-Brunswick), Isabelle Pelletier (Nouveau-Brunswick), «Les Steppeuses» (Ile-du-Prince-Edouard), Marcella Richard (Ile-du-Prince-Edouard), Délores Bou-dreau (Nouvelle-Ecosse), «Les soeurs Doucet» (Nouvelle-Ecosse), Elyse Delaney (Nouvelle-Ecosse), les danseuses de gigue du groupe Acadanse (Nouvelle-Ecosse). Des rencontres aussi, des cérémonies commémoratives à Saint Aubin, Carpiquet, Courseulles, Bény sur mer, des contes avec Marie France Comeau (Nouveau-Brunswick), des conférences sur «L’acadie d’hier et d’aujourd’hui» avec Alain Du-bos, «Les femmes acadiennes durant la Seconde Guerre Mondiale» avec Ronald Cormier, «Les femmes acadiennes de l’Île-du-Prince-Edouard» par Debbie Gallant et Jacinthe Laforest. Des expositions de photos, de peintures de Nicole Haché (Nouveau-Brunswick), des cours de gigue, une animation «aquadienne» au centre aquatique de Douvres la Délivrande complèteront ce programme.

 

Pour que la fête soit totale, la «North Shore», randonnée cyclo-touristique sur les traces du North Shore regiment du Nouveau-Brunswick, entre Saint-Aubin et Car-piquet, «L’Acadienne», randonnée pédestre de Saint-Aubin à Courseulles-sur-mer, le dîner-spectacle qui permettra d’écouter des chanteurs, des musiciens, autour d’un repas aux saveurs acadiennes, feront souffler quelques brises supplémentaires. Sans oublier la tornade finale: le grand tintamarre du 15 août, jour de la fête nationale des Acadiens, où chacun sera invité à faire du bruit en toute liberté. Ainsi que cela se fera, au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique.

 

Office du tourisme de Saint Aubin

Tél : 02-31-97-30-41

otsaintaubin@orange.fr

www.semaineacadienne.net

http://www.facebook.com/SemaineAcadienne

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Lieux de francophonie
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 11:15

Saluons une initiative de l'espace culturel Senghor à Verson, à 10 km à l'ouest de Caen (en prenant vers le Mont-Saint-Michel). En effet, cette année, c'est la Francophonie en Nouvelle-Calédonie et en Océanie qui y est mise à l'honneur. Dès aujourd'hui, retrouvez des expositions et conférences pendant tout le mois de mars.
A découvrir notamment :

lundi 5 mars : présentation du contexte géographique et culturel, ainsi que des auteurs francophones d'Océanie

vendredi 9 mars : vernissage en présence d'artistes néo-calédoniens : Fany Edwin et Adilio Pouacoudou à 18h30.

samedi 10 mars : présence des deux artistes toute la journée. Atelier conte, tressage et danse à partir de 5 ans...

etc...

Voilà une cocasion de découvrir une francophonie méconnue par chez nous (les normands!).

 

Retrouvez le programme sur :

http://bibliotheque.ville-verson.fr/files_opac/images/FLY_Espace_Senghor.pdf

et sur le site de la bibliothèque :

http://bibliotheque.ville-verson.fr/page/mars-2012-les-rencontres-francophones-invitent-la-nouvelle-caledonie?teaser

 

Anecdote :

Pourquoi un espace culturel Senghor à Verson, dans le Calvados ? Petit détail que j'ai appris dans mes années d'université, Mr Léopold Senghor a passé les dernières années de sa vie dans cette petite ville de Normandie, auprès de sa femme. Il avait d'ailleurs ses habitudes dans une librairie de la rue Ecuyère à Caen, comme me l'avait confié son libraire il y a quelques années.

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Lieux de francophonie
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 09:54

Evènement en francosphère !

 

Du mercredi 1er au samedi 4 février 2012, une grande manifestation culturelle autour du français aura lieu à Paris, Porte de Versailles, porte 4.1. Réservez dès à présent un peu de temps pour y aller si tout ce qui touche aux langues en général et à la langue française en particulier vous intéresse. En effet, le français est cette année l'invité d'honneur du salon Expolangues.

 

A ce titre, de nombreux ateliers, conférences et débats vous sont proposés. Retrouvez par exemple Alexandre Wolff (de l'Observatoire de l'OIF, celui qui s'occupe du rapport bisannuel de la francophonie) au débat "le français pour quoi faire?", retrouvez également d'autres personnes de l'OIF, du ministère des affaires étrangères, des journalistes de TV5 monde, des représentants de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France (Mr Xavier North y sera présent pour présenter Eurom5, une méthode d'intercompréhension des langues latines). L'ancien ministre de l'éducation Mr Xavier Darcos sera également présent pour animer un atelier sur le rayonnement de la culture et de la langue française. On y parlera du baromètre des langues en présence de son créateur, Mr Louis-Jean Calvet (je vous recommande son livre La guerre des langues). Mr Bernard Cerquiglini y sera également présent, mais via un "chat" apparement. Enfin vous pourrez également y croiser Lilian Thuram qui interviendra sur le racisme et Julien Lepers qui sera présent à l'occasion de la sortie de son livre Les fautes de français ? Plus jamais !

Bref, beaucoup de monde pour ce rendez-vous incontournable pour qui s'intéresse de près ou de loin à la francophonie : c'est une occasion unique de rencontrer des personnalités (Mr Xavier North, Mr Bernard Cerquiglini et Mr Alexandre Wolff notamment) en charge des grands dossiers. Sans compter les nombreux écrivains, ambassadeurs... Bonne découverte !

 

Plus d'informations sur la brochure (cliquez dessus).

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Lieux de francophonie
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 11:42

Quebec2.jpgVous vous intéressez à la francophonie, à la langue française et à sa culture ? L'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) organise du 2 au 6 juillet 2012 à l'initiative du Québec le premier forum mondial de la langue française. L'intérêt de cette manifestation, c'est un début, donc tout est encore à faire et à imaginer, c'est de réunir des créateurs, des citoyens, des professionnels afin de réfléchir à la place du français. Il faut voir ça comme un élément fondateur et de première importance, à savoir : l'émergence de la société civile de la "francosphère" (tous ceux qui parlent ou ont un intérêt pour le français), en parallèle des rencontres plus institutionnelles (sommets). Je trouve cette initiative super, c'est vraiment l'occasion de démocratiser la francophonie afin de nous laisser parler et dire ce que l'on souhaiterait. Pour moi, réunir des gens autour d'une table autour d'un sujet (la francophonie), c'est déjà la moitié du chemin. Je trouve qu'on est souvent là à mesurer notre succès à l'aune des personnes que l'on a convaincues, ou des super idées que l'on a trouvées alors que déjà le fait que nous-même soyons convaincus et nous mobilisions fait vivre la francophonie, cela l'incarne et nous permet de rencontrer des interlocuteurs qui partagent notre passion et la stimulent. L'idée est donc déjà un succès ! J'attache beaucoup d'importance à cet esprit d'échange et au fait d'être positif, constructif. Est-ce l'esprit québecois qui souffle sur la francophonie, un esprit d'intelligence, d'optimisme et de pragmatisme, un esprit qui réunit le meilleur de l'Amérique et de la France ?

 

En tous les cas, vous pouvez déjà découvrir le site de l'événement. Une fois que vous aurez fait cela, vous pourrez vous inscrire à l'infolettre (la deuxième est déjà sortie), contribuer à l'organisation de l'événement sur les thèmes prédéfinis ("l'économie, le travail et la formation", "les références culturelles", "le nouvel univers numérique", "s'enrichir de la diversité linguisitque").

 

Voilà un bref billet qui j'espère vous donnera envie d'en savoir plus et qui sait, peut-être aller aux rencontres à Québec ! A ce titre, sachez que vous pouvez solliciter des aides financières pour y aller et être hébergé.

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Lieux de francophonie
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 16:45

 

En mai dernier, j'ai reçu un mél / courriel de la DGLF (délégation à la langue française) pour m'inviter à un entretien au Ministère de la Culture. Ce n'était bien sûr pas Frédéric Mitterand qui m'invitait, mais Mr Xavier North, le "Mr Francophonie" du ministère, qui voulait s'entretenir avec moi de mon blogue et des thématiques que j'y aborde. C'est bien sûr pour moi une sorte de reconnaissance et un courronnement de mes efforts : pouvoir rencontrer la personne au plus haut poste qui s'occupe de la langue française dans les institutions. C'est un peu comme rencontrer son chanteur préféré ou le Pape pour moi. En effet, le gouvernement se compose du Président, en dessous de lui, de ses ministres, et en dessous, des délégués qui se partagent des champs d'action. Mr Xavier North est le délégué à la Langue Française et aux Langues de France.

 

Arrivée au Ministère


Moi au ministère2

Mr Xavier North représente le Ministère de la Culture et de la Communication, mais j'ai été surpris d'apprendre que celui-ci semble avoir comme des "antennes". Ainsi la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France (DGLF pour les intimes) est un bâtiment indépendant à deux pas du Louvre et se situe à 300 ou 400 mètres du siège du Ministère de la Culture. La façade qui donne sur la rue est petite comparée à ce que je m'imaginais. Une personne à l'entrée régule les allées et venues et c'est la classe quand un quidam comme moi annonce qu'il a rendez-vous...! Ce qui est étonnant avec la DGLF, c'est de se dire que sur quelques étages et dans ces bureaux est concentré les dizaines ou la centaine de personnes qui travaillent pour la langue française. On se rend compte combien c'est fragile, combien c'est peu au regard de ce que la langue française peut représenter. J'avoue que ça m'a un peu fait peur de me dire que si peu de peronnes agissent et travaillent pour notre langue, d'une certaine façon. Il y a bien sûr l'OIF, mais ce n'est pas spécifique à la France, et l'Académie Française, mais dont la fonction ne touche pas à la politique de la langue. Et cela m'a renvoyé à moi, à nous, à tous ces commentaires que je peux lire dans les journaux, sur la toile, concernant (pêle-mêle) : la soi-disant volonté néo-coloniale d'imposer le français, la supposée volonté d'imposer par la contrainte de nouveaux mots, volonté souvent qualifiée de passéiste et deringarde et j'ai compris le gouffre entre la réalité et les intentions ou le pouvoir que l'on prête au gouvernement, au pouvoir politique, pressentiment à la base de la rédaction de ce cybercarnet / blogue. ... la suite ici

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Lieux de francophonie
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 10:38

Voici les dernières nouvelles concernant le projet d'implantation de studios de cinéma à Francazal (près de Toulouse) qui m'ont été transmises par l'auteure de la pétition que je vous avais fait connaître. Voici son message et l'adresse du nouvel article :

 

"Bonjour à tous ,
 
je viens vers vous aujourd'hui pour tous vous REMERCIER d'avoir contribuer à l'encouragement de l'implantation des studios RALEIGH à Toulouse . Grâce à vos signatures .
 
Aujourd'hui nous apprenons une nouvelle plus que satisfaisante, qui laisse penser que le projet des studios à Toulouse est en très bonne voie . Je vous laisse le constater par vous même :
 
http://www.ladepeche.fr/article/2011/09/17/1169115-hollywood-se-rapproche-encore-de-francazal.html
 
Encore merci , et à bientôt pour de prochaines nouvelles!
 
Au plaisir"

 

Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 09:54

jlm-stars-hollywood-sign-thumb-300x225

Voici une nouvelle très sérieuse relayée par la Dépêche du Midi : une offre de reprise de la base militaire de Francazal en Haute-Garonne pour en faire un des plus grand studio de cinéma au monde. Cette offre a été lancée "par un grand nom du cinéma hollywoodien" et pourrait créer à terme 6000 emplois.

 

On s'hollywoodise ou on garonnise ?

 

Ce qu'il y a d'intéressant dans ce projet pour le militant de la cause francophone que je suis, c'est de considérer le projet en terme d'influence culturelle. Ce projet va-t-il seulement faire rayonner la culture américaine en France ? Il faut étudier plusieurs aspects de cette question.

Certains pourraient craindre qu'un tel projet "américanise" la France un peu plus. En ce qui me concerne, je crois qu'il n'y a pas de danger de ce côté-là ; je considère que s'il y a une demande d'Amérique en France, il vaut mieux que celle-ci soit satisfaite par des Américains (ou même des Français) en France que par des Américains aux Etats-Unis.  D'ailleurs, des artistes français "montent à Hollywood" pour poursuivre leur carrière, cette opportunité pourrait donc leur permettre de rester parmi nous et de faire carrière "à l'américaine". Si le cinéma hollywoodien n'est pas censuré en France, aussi médiocre ou violent soit-il, alors il me paraît logique que l'on préfère voir ces films produits en France qu'ailleurs.

 

Intégration culturelle : parallèle avec l'histoire de l'immigration

 

L'histoire de l'immigration (cf Emmanuel Todd par exemple) nous apprend que lorsque des étrangers s'établissent dans un pays, ils gardent leur spécificité pendant un certain temps mais finissent par s'adapter aux spécifités locales puis par se fondre dans la masse. Ainsi, aux Etats-Unis, étaient considérés comme américains essentiellement les WASP (catégorie qui sert à désigner les Anglo-Saxons Blancs et Protestants), puis les Allemands,  les Scandinaves, les Français, les immigrés d'Europe de l'Est, etc... Ainsi, chacun est venu avec ses spécificités mais s'est fondu dans le moule (melting-pot) américain (jusqu'à un certain point). Il me semble que si un studio américain s'implante en France, il viendra avec ses spécificités, mais celles-ci s'amenuiseront à mesure que les employés vivront en France ce qui influencera par retour leur façon de travailler et de créer. Faut-il y voir des envahisseurs envahis tels les Romains qui adoptèrent la culture grecque après les avoir envahis ? La métaphore me paraît trop guerrière, je pense qu'il faut plutôt y voir la rencontre entre une énergie, une envie, une façon de faire d'un côté, et un territoire, des gens, une culture de l'autre. Pour moi, toute opportunité peut-être utilisée à notre avantage, il s'agit de faire le point sur la situation, d'établir ce que l'on désire et de dicter nos conditions (si besoin est) plutôt que d'attendre que les opportunités nous passent sous le nez.

 

Quels avantages pour la France ?

 

Tout d'abord des emplois, a priori 6000, essentiellement des métiers de l'artisanat (métiers de la construction, de l'entretien) et de la création artistique. Cela représente un investissement important. Ensuite, la France servirait de cadre pour de nombreux films et renforcerait à ce titre son attrait touristique en faisant découvrir ses paysages et son patrimoine. Enfin, l'aspect culturel : il est certain qu'une partie de la spécificité française se ferait connaître à travers la réalisation de films dans ces studios, que ceux-ci permettraient d'offrir une infrastructure supplémentaire de qualité aux producteurs français et donc de faciliter la production cinématographique française, et de faire connaître le territoire français aux producteurs étrangers tournant en France.

 

Signer la pétition

 

La décision n'est pas encore prise, la reconversion du site pour un autre projet a déjà été étudiée. Vous pouvez cependant (peut-être) donner un coup de pouce à la décision en signant la pétition pour l'implantation de ce studio en cliquant ici. N'hésitez pas à relayer la pétition qui souffre d'être sur un site trop peu consulté.

 

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2011/06/07/1100630-hollywood-veut-francazal.html

 

Rajout (le 18 septembre 2011) : suite de l'histoire ici.

Repost 0
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 19:31

En contact avec l'association COURRIEL, j'ai reçu un message pour nous inviter à un débat à Avignon sur les langues (anglaise et française, sous-entendu ! ). Je souhaitais donc en faire profiter les lecteurs réguliers de ce blog qui se trouveraient dans les alentours d'Avignon mardi prochain.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bonsoir à tous,

veuillez trouver ci-joint le Bulletin d'Information du COURRIEL, numéro de juillet 2010.

En attaché également, la version française de l'Appel Internationaliste lancé par Georges Gastaud. 
A ce jour, il existe de ce document, dont la vocation première est d'unir tous les peuples dans un même combat pour la sauvegarde de leur identité, dans une même résistance à l'américanisation de nos langues et de nos vies, des versions en Arabe, Espagnol-Castillan, en Portugais, et en Anglais (ce ne seront  certes pas forcément les plus nombreux à nous rejoindre...). Toutes les autres langues sont donc à pourvoir, toutes les traductions à effectuer ! Si certains parmi vous veulent soutenir ce texte de manière plus active, et mettre en œuvre leur talent pour telle ou telle langue (japonais, roumain, allemand...), leur contribution sera grandement appréciée ! 

Enfin, et pour achever la présente, comme il se doit, sur une annonce (renseignements supplémentaires dans le bulletin) :




NOUS VOUS INVITONS À PARTICIPER AU DÉBAT ORGANISÉ PAR LE
COURRIEL ET À SON INITIATIVE, DANS LE CADRE DU FESTIVAL
D'AVIGNON

PENSÉE UNIQUE, CULTURE UNIQUE ET…
LANGUE UNIQUE
Mardi 20 juillet à 15h30
Cour du Cloître Saint-Louis à Avignon


Les débats seront animés par Georges Gastaud (président du COURRIEL) et Matthieu Varnier
(secrétaire général du COURRIEL), en présence de Gaston Pellet (membre du bureau)

Mention de ce débat public est faite dans le Guide du spectateur du Festival d’Avignon 2010.

 

 

En partant de la Gare SNCF (tout en bas du plan), on emprunte, en face, le cours Jean-Jaurès et on prend la 1ère petite rue à gauche, rue du Portail Boquier (tout cela à pied bien sûr).
Le  Cloître Saint-Louis se trouve au bout de la première partie de la rue, c’est le carré bistre foncé.





Bonne lecture,
bien cordialement,

                  M.V., pour le bureau.
Site de l'association :
Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 09:57

Le créateur de ce festival, Jean-Louis Foulquier, avait été étonné, lors d'un séjour au Canada du succès des "francofêtes", festival réunissant des chanteurs d'expression française. Séduit par le concept, il s'est dit que cela pourrait marcher en France ! Pari réussi !
Le festival se déroule sur un peu moins d'une semaine début Juillet, propose plus d'une centaine de concerts et réunit chaque année plusieurs dizaines de milliers de personnes autour de têtes d'affiches et de groupes moins connus.
En 2010, Jacques Dutronc et Alain Souchon seront là pour représenter une génération qui a fait ses preuves, mais on trouvera également Gaëtan Roussel (Louise Attaque), Coeur de Pirate, la chanteuse venue tout droit du Québec, M, Emilie Simon, Saez, les BB Brunes, Dominique A et d'autres groupes que je connais un peu moins. Bref, une belle programmation à découvrir !

franco
Les francofolies

JL
Jean-Louis Foulquier, le créateur des francofolies (2e à partir de la gauche)

Repost 0