Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 19:11

Pour ceux qui en ont ras-la-casquette de recevoir des emails ou des newsletters et qui préféreraient recevoir des courriels et des lettres d'information (infolettre), je vous propose un courriel type que j'ai envoyé et qu'il ne vous reste qu'à copier/coller et personnaliser. En deux minutes, vous faites votre BA francophone ! N'oubliez pas : si vous avez de quelque manière que ce soit un poste ou une responsabilité qui vous permet de traduire des mots, profitez-en en douce, ce sera toujours ça de pris ! Et vous avez la loi de votre côté (voir FranceTerme qui reprend le BO). Bon courage à tous !

 

Bonjour,
j'ai reçu une offre de votre hebdomadaire Télérama. Je me permets de vous faire une petite suggestion : pourquoi n'emploieriez-vous pas le terme courriel à la place d'email. En effet, email est la contraction de "electronic mail" et son équivalent français dont l'usage est recommandé par le Journal Officiel du 20/06/2003 est courriel, contraction de "courrier électronique". Ce mot a l'avantage d'être basé sur des bases (morphèmes) françaises. Plus nous serons nombreux à l'utiliser, plus il aura de chances d'être repris et utilisé, et cela renforcera la qualité de notre langue. La qualité de notre langue ne s'impose pas toute seule, mais seulement si nous le souhaitons et nous en donnons les moyens. Aussi je fais appel à votre contribution et vous saurais reconnaissant dorénavant de bien vouloir utiliser ce mot et de faire suivre ce courriel et ces recommandations aux personnes concernées.
Pour information, un anglicisme assez courant, newsletter, a pour équivalent lettre d'information ou infolettre.
Si vous avez un doute concernant l'usage d'un mot "franglais", vous pouvez consulter le site du gouvernement :
http://franceterme.culture.fr/FranceTerme/
Voir aussi l'article :
http://lefrancaisenpartage.over-blog.com/article-france-terme-vous-pouvez-le-dire-en-francais-77954538.html
Cordialement,
XXX
 : XXX
http://lefrancaisenpartage.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Francophonie - mode d'emploi
commenter cet article

commentaires

Nâleur 21/12/2012 22:17


J'utilise courament le mot courriel et il m'est arrivé cette situation:


- Je te répondrai pas courriel.
- *Rire*, ou plus simplement, tu peux me répondre par mail.


 C'est malheureux mais c'est bien un signe de vraie méconnaissance du mot si la confusion avec le mot courrier existe (ça peut peut-être aussi venir d'une mauvaise élocution). Si ce n'est
pas la méconnaissance, c'est peut-être que le mot "mail" est tellement utilisé que le mot courriel est inattendu.
C'est plutôt décourageant comme situation ajouté aux interrogations de ceux qui n'ont pas l'habitude d'entendre ce mot. Surtout qu'après, il faut expliquer à la personne pourquoi ne pas utiliser
ce mot. Cela, je peux vous dire que ce n'est toujours bien perçu. J'ai 19 ans et dans mes amis ou mes camarades, mon refus d'utiliser des expressions américaine ("fuck off", "wtf", etc) est
souvent mal compris et tout de suite assimilé à une mauvaise maîtrise de l'anglais (ce qui n'a aucun rapport !).


 Je voudrais dire aussi que s'attarder au mot courriel pour sensibiliser sur la défense de la langue est très réducteur, puisque dans ce que j'observe de ma génération c'est qu'une bonne
partie (on va dire la plus branchée selon leur critère) consomme américain donc lit, regarde, écoute quasi qu'en anglais. Alors, forcément, le mimétisme sur l'américain ne s'arrête pas là, le
langage suit à une échelle plus grande que la terminologie informatique.

Marc Beaufrère 22/12/2012 10:09



Bonjour,


tout d'abord, merci pour votre commentaire et votre témoignage. Concernant le mot courriel, le sens de ma démarche n'est pas d'obliger tout un chacun à dire courriel et vous-meme n'etes pas
obligé de l'utiliser. Vous subissez une pression conformiste qui vient de beaucoup trop haut pour espérer changer les choses.


Que ce soit pour le mot courriel ou pour tout autre mot qui a un équivalent français, mon combat n'est pas de changer les gens, mais de changer les choses en amont : affichage, magazines,
publicités et donc d'interpeller les personnes qui diffusent l'anglais dans le cadre de leur fonction et non pas dans leur vie privée. "Courriel" est peut-etre un combat perdu, c'est
néanmoins l'occasion de sensibiliser les gens en poste (administration par exemple) qu'il existe des outils pour traduire les anglicismes. Le mieux serait de les repérer au moment où ils rentrent
dans le français et d'agir à ce moment-là (ce qui se fait dans certains domaines : automobile, etc...).


Pour revenir à courriel, il ne faut jamais désespérer, parfois certains mots anglais s'en vont et tombent dans l'oubli. Ce ne sera peut-etre pas le cas, mais ce n'est pas grave. Notre levier
n'est pas de convaincre "les copains", vous allez passer pour un rétrograde (au mieux), mais d'agir sur ceux qui sont soumis à la Loi Toubon : entreprises publiques ou qui ont une part publique
et donc toutes leurs communications publiques.


Les gens n'utilisent des anglicismes que parce qu'il y en a partout dans leur environnement. Une publicité par exemple, s'adresse à nous mais... nous ne pouvons lui répondre. Si tout notre
environnement est en anglais (pourquoi Toys'r'us au lieu de Les jouets c'est nous, Carrefour Market et pas Marché...). Le message passe "inconsciemment", subrepticement : "on" parle anglais.
C'est la visibilité de l'anglais qui donne son image indispensable (entre autres) et il y aurait beaucoup à faire, comme essayer de convaincre les entreprises d'offrir des services sans
anglicismes.


Cordialement



Jean-Marc 18/12/2012 12:54


Un petit courriel (!) pour vous informer que le mot " mél"  - pour message électronique - est aussi utilisé dans certaines administrations.

Marc Beaufrère 18/12/2012 18:46



Oui, c'est vrai, mais celui retenu dans le bulletin officiel est uniquement courriel, c'est pourquoi je l'ai retenu, d'autant plus qu'il me plait bien car ses composants sont
transparents : courrier et il utilise le suffixe -el (pour électronique ?) qui devient reconnaissable donc signifiant puisqu'on commence à le trouver dans quelques mots : logiciel,
pourriel, didacticiel, graticiel. Mél également remarque !


Mél est une invention qui a été créée pour éviter de devoir changer ses habitudes, puisque beaucoup de gens disaient déjà "mail". On a donc effectué ce qu'on appelle une resémantisation,
autrement dit on a essayé de donner des racines françaises à un mot qui ne l'est pas à la base (sauf lointainement : malle). Mél me semble en effet plus intéressant que mail
mais en cohérence avec ma démarche, je préfère courriel. Ceci dit, l'avenir donnera peut-être raison à mél !


Je répondrai à vos autres messages plus tard, il me faudrait plus de temps. Cordialement



James natsis 08/12/2012 22:31


Tout d'abord, je visite ce site presque chaque semaine depuis plusiers annees. L'auteur nous propose des sujets sur la langue francaise qui nous font bien reflechir. J'apprecie, et meme partage,
sa passion pour le francais Je suis anglophone (americain) vivant aux Etats-Unis. Je ne cherchais pas etre malicieux, mais plutot d'etre de l'esprit de bien faire connaitre que
l'usage de certains mots sont de rigeur dans certains pays de la francophonie. C'est a dire que tout n'est pas perdu--il y a des gens qui se servent des mots comme
"courriel."  


A propos du mot "salut," je repond a un blogue. Ne soyez pas si serieux.   Je lutte sans arret pour que mes
deux enfants me parlent en francais (pas franglais) et que notre communaute francophone, incluant des membres de l'Alliance francaise, fassent des efforts pour parler francais. C'est decourageant
quand on debarque a une soiree portes ouvertes a l'Alliance ou tous se parlent  en anglais en buvant du vin non-francais! Mais moi le tetu leur fais parler francais avec moi! 

Ewa 08/12/2012 21:20


Monsieur Natsis,


j'ai lu avec intérêt votre commentaire et je pense que l'auteur de ce blog a su répondre à votre remarque.


Toutefois, je tenais à souligner que si on fait des commentaires comme le vôtre sur le français et son emploi, il faudrait réfléchir à la manière de dire les choses. Votre commentaire est louable
mais avant de donner des leçons, surtout à un auteur de blog qui se veut sérieux, il faudrait être soi-même irréprochable. Or, on ne commence pas un commentaire (en français) en disant "salut"
quand on écrit à une personne que l'on connaît à peine. De plus, "le monde", dans le contexte de votre commentaire, pourrait être plus opportunément remplacé par "on". Enfin, "courrant" ne prend
qu'un "r".


A bon entendeur, salut!

James Natsis 08/12/2012 02:49


Salut,


D'abord, votre site utilise le terme "Votre email," donc il faut commencer ici meme. Au Quebec l'usage du mot "email' est plus rare; le monde choisit plus naturellement "courriel." En plus, le
mot "infolettre" est bien courrant aussi.

Marc Beaufrère 08/12/2012 13:03



Bonjour Mr Natsis,


à ma connaissance, je n'utilise pas "votre email". Peut-être est-ce dans le dépôt du commentaire que votre courriel a est demandé, mais ceci est le fait d'overblog, l'hébergeur du site. Je vais
leur écrire pour le leur signaler. Quant à "infolettre", c'est le terme québecois le plus courant, "lettre d'information" a cependant été retenu par les commissions terminologiques en France. Les
deux peuvent cependant être utilisés indifférement.


Cordialement