Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 14:59

J'ai eu une discussion avec un ami dernièrement sur le français et la francophonie et cet ami me disait que maintenant tous les nouveaux groupes français chantent en anglais, notamment parce qu'ils préfèrent cette langue. Pour moi c'est assez difficile de le contester vu qu'il travaille dans le domaine de la culture et qu'il est calé au niveau musique, tandis que ma connaissance est assez limitée. J'ai quand même essayé de mener une réflexion là-dessus pour m'expliquer ce phénomène si tant est qu'il y ait un phénomène.

 

Bilan personnel

 

J'ai fait le bilan au vu de ces remarques sur les CD que j'ai chez moi et sur ce que j'entend quand je suis au supermarché ou des fois en voiture.

Au final, j'ai des CD d'un certain nombre de groupes qui chantent en anglais : manic street preachers, eric clapton, Keren Ann (certains CD sont en anglais), Moby, les Guns'n'Roses, Mike Oldfield notamment. Ceci dit, je ne regrette pas du tout ces choix, je les aime beaucoup. Ca c'est les groupes assez connus, mais dans ceux que j'ai énormément écouté : Chicane, Delerium, Bob Dylan, David Gray, Afro Celt Sound System.

Au niveau des groupes français : les Têtes Raides, Bénabar, Alain Bashung, Louise Attaque, Yann Tiersen, Debout sur le Zinc.

Sans compter un petit nombre de CD de jazz, Clannad, et deux trois autres CD inclassables.

Au final, c'est un ensemble plutôt éclectique, avec une prédominance de groupes anglais.

Par contre, je me rend compte qu'à présent, j'apprécie plus les groupes ou chanteurs français : dernièrement j'ai acheté un CD de Mathieu Boogaerts, un de Pep's, un de Vincent Delerm (avant je n'aimais pas, mais j'ai envie de découvrir).

Ceci dit, les achats de CD ne recouvrent pas forcément ce que l'on aime le plus. Je n'ai aucun CD avec une chanson italienne, pourtant les chanteurs suivants font parti de ceux qui ont suscité chez moi le plus d'émotion : Umberto Tozzi, Toto Cutugno, Al Bano (Felicitta), Ricchi e Poveri, Paolo Conte notamment. Quelle classe !

Sinon : le Sud de Nino Ferrer, Bohemian Rhapsody de Queen, La Montagne de Jean Ferrat. Que de souvenirs incroyables.

 

Industrie musicale

 

L'industrie musicale produit quand même beaucoup de choses et on en trouve pour tous les goûts.

J'ai une impression, c'est que ceux qui écoutent en connaisseur et qui jouent de la musique le font souvent en anglais. Comme si une compétition se faisait pour faire le meilleur CD et qu'il y avait une norme de comparaison : morceaux de 3'30 min, des textes en anglais, des influences revendiquées de grands groupes, une pochette où l'on voit un groupe avec 3 ou 4 personnes (selon le groupe) qui regardent dans des sens différents, des expérimentations musicales, une attitude et une envie d'impressionner.

C'est un peu comme la chanson française : difficile de qualifier de chanson française quelque chose qui se fait dans une autre langue, et bien là, j'ai l'impression qu'il y a une catégorie musicale indéfinie (souvent un peu rock) avec des textes en anglais. J'ai l'impression que c'est souvent une histoire de "niche", c'est-à-dire qu'il y a un créneau à prendre, celui du groupe le plus mégalo (Oasis à l'époque), celui du groupe au chanteur le plus androgyne (Placebo il y a quelques années), celui du groupe à minette, etc...

Je trouve que cela fait un peu trop professionnel et que cela laisse trop peu de place à la vie : on occupe une niche et on essaie d'être les meilleurs dedans. En un mot, je trouve cela un peu artificiel et sans âme.

 

Chanter en anglais ?

 

Si l'on regarde la programmation des radios, bien souvent, on voit le nombre de groupes anglophones mis en avant : rien que là, je regarde Virgin Radio et je vois : Revolver, U2, Muse, Blur, Robert Francis (que je ne connais pas). Ceci dit, c'est peut-être la programmation mais ce n'est pas pour autant que j'écouterai un seul de ces CD si on me l'offrait (à part Muse). C'est souvent par hasard que j'en achète un ou parce que l'on me fait découvrir un groupe qui me touche. Des groupes anglais qui chantent anglais, il y en a un certain nombre que j'aime bien. Des groupes français qui chantent en anglais, je sais qu'il y en a beaucoup (c'est ce que l'on m'a dit), mais je suis incapable d'en citer, à part les Daft Punk et Air (chansons à texte!). Si l'on a rien à dire en français, je ne vois pas ce que l'on aura à dire en anglais en plus. Cela doit se passer à un autre niveau. Pour moi, tous ces groupes français qui chantent en anglais, c'est en partie parce qu'il existe de grands groupes anglais qui les ont influencé, parfois parce qu'ils aiment bien la sonorité de cette langue, mais aussi je me demande si le fait que le marché anglophone soit plus vaste ne compte pas. Pas seulement pour une histoire d'argent mais aussi pour toucher plus de monde. Ici, ce qui compte, c'est le fait d'être "reconnu", un peu comme une quête d'amour. Je ne remets pas en cause la qualité artistique de ces groupes (que par ailleurs je ne connais pas mais dont on me parle), j'interroge seulement sur les motivations du choix de la langue. Des anglais ou des américains qui adorent le français, il y en a plein, mais je n'en connais pas des masses qui chantent dans notre langue (Les Big soul avaient essayé un titre pour passer dans les quotas mais sinon ?).

Petite anecdote : lors d'un séjour en Pologne, j'ai été surpris d'entendre des chansons françaises sur une sorte d'NRJ locale ; malheureusement, à part Kate Ryan, je ne connaissais pas ou n'ai pas retenu le nom de ces chanteurs mais j'avoue que j'ai été surpris, autant que quand j'ai entendu "Joe le Taxi" en Irlande lors de mon premier séjour en 1990. On n'imagine pas que des chansons françaises puissent passer à l'étranger tellement on est habitué à ce que les seules chansons étrangères chez nous soient en anglais.

 

Parler dans une autre langue pour trouver une liberté

 

Donc, au-dela de la langue, c'est à mon avis plus le mode de vie associé à cette langue qui doit primer : beaucoup d'énergie pour les américains, une attitude pour les anglais. Le choix de chanter en anglais pour les français affecte (je pense) plus les groupes débutants que les groupes confirmés. Ma théorie, c'est qu'au départ, on veut toucher large et qu'une fois que l'on a capté l'attention, on se recentre vers sa langue pour attirer les gens vers une intimité plus marquée. Ainsi cette anecdote sur Jack Kerouac, de parents francophones québecois mais qui vivait aux Etats-Unis, qui a écrit son "On the Road" et autres romans en anglais et qui sur la fin de sa vie préparait un roman en français. Rien à voir : David Haliday qui chantait en anglais à ses débuts et chante maintenant entièrement en français.

 

Inversement : Tahar Ben Jelloun qui écrit en français ; des personnes lui ont demandé pourquoi il n'écrivait pas en arabe et lui de se dire qu'en fait, ces personnes lui demandaient d'écrire en arabe pour qu'il se taise. Pour lui, écrire en arabe impliquerait de devoir tenir compte de certains tabous propres à son pays et cela étoufferait donc sa parole. Je pense qu'il y a un peu de cela pour les artistes français qui veulent chanter en anglais : certains doivent se sentir plus libres lorsqu'ils le font. Peut-être se sentent-ils plus oppressés par la langue de leurs parents et de leur pays et se sentent-ils plus libres dans une autre langue.

Une anecdote historique pour illustrer mon propos : au XVIIIe siècle, la France était l'alliée de l'Espagne, notamment à cause de la religion catholique qu'ils avaient en commun. Ceci dit, les élites françaises se tournaient davantage vers les Pays-Bas, la Prusse et l'Angleterre qui semblaient offrir une liberté de ton et intellectuelle plus grande. Les intellectuels de l'époque contestaient les choix politiques extérieurs de la France (les guerres) qui allaient à contre-courant des sympathies naturelles. Aujourd'hui, les Etats-Unis représentent un grand pays de liberté qui fascine, ils sont un peu notre ailleurs idéalisé dans certains aspects. Inversement, la France est aussi cet ailleurs pour d'autres comme Milan Kundera (qui écrit maintenant en français, sans doute pour ces raisons de liberté de ton j'imagine) et certains réfugiés politiques.

Aussi je ne m'inquiète pas vraiment de tous ces groupes français qui chantent en anglais. Commencer par là, je crois que cela est évident et naturel pour un certain nombre, mais au bout d'un moment, on a envie de ramener "chez soi" et de partager les trésors que l'on a découvert ailleurs.

 

Y a-t-il des groupes français ?

 

Quand on me demande de citer des groupes français dont on entend parler, c'est vrai que je n'ai pas trop d'idées (surtout que je n'écoute plus vraiment la radio), et un ou deux noms me viennent mais cela s'arrête vite. Quand j'en entend à la radio cependant, je suis toujours surpris lorsque je me rends compte de tous ces groupes et chanteurs que je connais et finalement il y a quand même une assez grande diversité. Totalement dans le désordre, en regardant mes téléchargements des deux dernières années notamment :

Ours, Indochine, Pep's, BB Brunes, Vanessa Paradis, Coeur de Pirate, Tété, William Baldé, Renan Luce, Bénabar, Raphaël, Bazbaz, Superbus, Jean-Louis Aubert, Benjamin Biolay, NZH, Gaëtan Roussel et Louise Attaque, Guillaume Cantillon et Kaolin, Kate Ryan, DJ Oriska, M, Tryo, Sinsemilla, Camelia Jordana, Stromae.

Il y a aussi tous ces grands qui sortent des albums, les vendent mais ne font pas de bruit et qui sont pourtant toujours actifs : Renaud, Alain Souchon, Eddy Mitchell, Mauranne et sans doute d'autres dont je n'entends pas parler.

 

Si cet article vous a intéressé, vous pouvez voir aussi celui-ci

 

Dans un autre article, je développe l'idée qu'une identité musicale métisse / francophone / créole est en train de naître avec quelques clips à découvrir ou à revoir pour ceux qui connaissent déjà.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pouet 27/01/2011 12:36



les revolvers sont francais, et si tu veux entendre des francais sur la bande fm, ecoutes ouifm



Marc Bf 29/01/2011 09:39



Complètement hors de propos, les Revolver chantent en anglais. Avez-vous lu l'article, ne serait-ce que le titre ?



Xmeniseuse 01/05/2010 18:19



Merci pour la recherche, très bon article.


Pour rester dans l'Europe de la fin XX siècle, Il serait également intéressant d'observer l'évolution dans le choix de la langue pour L'EUROVION [car même si quasi- tout le monde s'en moque en
France, il y a toujours un bel engouement pour ce concours dans d'autres pays].


 


Sinon quelques rajouts pour ceux qui ne chantent qu'en anglais à quelques chansons près: Coming Soon [ex Antsy Pants], The Do, Jimmy Darling, Yael Naim, Cocoon, Sliimy, Yodelice...


Personnellement, quitte à vouloir chanter en anglais, je préfère quand ils font AU MOINS les 2: Olivia Ruiz, Superbus ou Vanessa Paradis...



Marc Bf 12/12/2010 17:19



En ce qui concerne l'Eurovision, pour moi, il n'y a pas grand chose à en dire : la plupart des pays envoient des groupes pour gagner, pas pour représenter leur pays. En même temps on ne peut
les en blâmer, c'est le principe de l'Eurovision : des gens votent pour élire le meilleur, il faut donc plaire vite et bien (en 3 minutes 30...) pour gagner. Donc il faut montrer des mecs
branchés et des filles sexys, le tout en anglais, vive l'Arménie avec ses tops modèles qui chantent leur refrain en anglais! Je ne vois pas vraiment l'intérêt. Le plus surprenant, c'est
que chaque année, il y en a encore certains qui ne jouent pas le jeu et propose une chanson dans leur langue avec une vraie recherche : l'Estonie il y a deux ans m'avait agréablement surpris
: musique originale, chanson dans une langue que je ne connaissais pas, univers un peu mystérieux. La France a longtemps résisté mais bon elle en a peut-être eu marre de finir avant
dernière, alors , ola ola olé, elle a envoyé Jessy Matador qui a fait un des meilleurs scores que la France ait eu depuis longtemps. D'ailleurs à ce propos, j'ai toujours remarqué que des
chanteurs non anglophones utilisent dans leurs chansons des "come on" et "everybody" pour mettre l'ambiance et spontanément, Jessy Matador disait "tout le monde tout le monde" en joignant les
gestes à la parole; il a compris que ce n'est pas tant la langue mais la façon de le dire qui met l'ambiance, j'ai trouvé ça intéressant, même si ce n'est pas encore la révolution, c'était une
petite remarque en aparté !


Dans les groupes qui chantent en anglais que vous citez, je ne connais que Cocoon, de par leur pub, et Yael Naïm avec son New Soul mais au final le reste ne m'intéresse pas car j'aime bien qu'on
parle de ce qui me touche. Si j'ai envie de comprendre ce qu'est le monde anglophone, je vais plutôt me prendre un CD de David Gray (un anglais) plutôt qu'un de Phenix (groupe français
qui fait sa carrière aux Etats-Unis en anglais). Je préfère la copie à l'originale. C'est un peu toujours la même chose, de toute façon, non ? De la French Pop assez cool et
trendy lancée par les Inrocks et Taratata, voire aussi Télérama. Alors comme on a découvert le groupe à Taratata et qu'il passe après à la radio, on est fiers de les avoir
découverts en avant-première et on se sent dans le coup, un peu comme un homme d'affaire qui a trouvé le bon filon. Et puis les groupes français qui chantent en anglais, au moins on
peut les inviter souvent aux émissions en France, ça fait des groupes anglophones que l'on a sous la main, et pour pas cher.


Quand j'étais à l'université, il y avait toujours des amis branchés pour me faire découvrir des trucs anglais branchés, alors je m'y mettais, mais franchement, depuis que je suis dans le monde du
travail, les groupes qui chantent en anglais, je ne vois pas vraiment l'intérêt (je ne dis pas ça de façon provocatrice, c'est juste que j'ai acheté des CD en anglais parce que je trouvais
le groupe sympa à Taratata par exemple, mais une fois chez moi, je ne les ai pas écouté plus d'une fois. Je n'ai plus qu'à revendre mon CD de Plan B d'ailleurs... :-).


Concernant votre remarque, je suis tout à fait d'accord, quitte à vouloir chanter en anglais, je préfère quand ils chantent aussi en français, c'est assez bien vu. Ne trouvez-vous pas que c'est
une sorte de mépris qu'un groupe français chante en anglais pour un public français ? Sans doute se disent-ils qu'un Français, ça veut de la musique anglaise et veulent-ils capter ce
"marché", mais ça me paraît assez loin d'une démarche artistique. Ce n'est d'ailleurs peut-être pas leur démarche. Moi je trouve qu'il y a plus d'énergie créatrice dans le rap français (même si
je suis assez allergique à la forme en général) ou dans la Nouvelle Chanson Française que dans la "French Pop".



james Natsis 16/04/2010 19:31



Demande a un americain de nommer au moins un groupe francais qui chante en anglais est 99% te diront qu'ils ont aucune idee! C'est pour cela que ces anglofous ont besoin des marches francais pour
gager leur petit pain. Coupe-les de ce marche et puis leur langue va changer rapidement!


Cela dit, rien que la musique de Martinique et Guadeloupe depasse ces groupes nuls au metropole qui chantent en anglias. En bref, on s'en fiche d'eux. Il y a une station de radio a
Toronto--oui--Toronto--qui est bien branchee, et presque 100% francophone. Il n'y a pas de penerie de produits!


http://www.choqfm.ca/accueil/


Notre satelitte-radio disponible aux Etats-unis nous propose 2 chaines de musique qui proviennent du Quebec. Je les ecoute dans ma voiture beacoup plus que la musique anglaise. Ces deux chaines
sont 100% francophones. Pas mal de chansons ont des refrains en anglais mais quand meme, elles sont en francais et il y en a beaucoup.


Donc, il y a plein de gens au Quebec, ailleurs au Canada, aux Antilles, surtout en Afrique, et (meme en France) qui chantent en francais.


 



Marc Bf 12/12/2010 17:36



Oui, c'est sûr, il faut avoir envie de se renseigner pour savoir que des groupes sont d'origine française. Et sans doute qu'il y a assez peu de groupes français chantant en anglais qui
marchent aux Etats-Unis, je n'ai pas étudié la question (et ça ne m'intéresse pas plus que ça).


Oui, il est certain que l'histoire de marchés joue un rôle. Quand j'étais plus jeune et que je découvrais qu'un groupe qui chante anglais était français, ça m'emplissait de fierté, je me disais
"ouais, il y a des groupes français qui plaisent aux américains" mais c'est assez triste au final d'attendre qu'un groupe français plaise dans un autre pays avant de s'y intéresser. Quand on a
cette démarche, on se dit qu'il vaudrait mieux qu'ils chantent en français, en essayant de poursuivre notre tradition, et là on se dit : mais attend, il y en a déjà des groupes qui chantent en
français, il ne tient qu'à moi de m'y intéresser. Mais c'est vrai qu'avec le matraquage musical des radios jeunes, quand on est ado, c'est difficile de s'intéresser à autre chose qu'à ce qu'on te
propose. Et puis quand on est jeune, on veut surtout faire la fête, et c'est normal, donc on veut une musique en conséquence. Ce que je regrette, c'est qu'en tant que société, on renonce un peu à
transmettre notre patrimoine musical (même si beaucoup de jeunes le découvre par eux-mêmes) et à le renouveler. Ce n'est pas tout à fait vrai car des choses sont faites (quotas, radios comme
France Bleu, Chérie FM, MFM...) mais on trouve assez peu de place pour des chanteurs contemporains. Bon après, il n'y a pas que la musique dans la vie et je survivrais...!


En tout cas, merci pour la référence qui pourra être utile à d'autres internautes.