Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 10:04

Sans être un expert sur le rap, je veux montrer dans cet article l'importance que le rap a eu et son apport à la culture française. Si le rap nous vient des Etats-Unis, c'est la production française qui m'intéresse, son rapport à la langue et à la culture française. J'ajoute que je ne suis pas du tout un pratiquant du rap, ce n'est pas "ma famille", même si j'ai pu en écouter un peu (I AM et MC Solaar il y a plus de 10 ans maintenant, le reste je l'ai découvert par des amis). Je ne suis donc pas là pour polémiquer sur ce sujet qui s'y prête mais pour le regarder par le prisme des thématiques de ce blog : langue / linguistique, culture et francophonie. 

 

Introduction au rap

 

Tout d'abord, le rap, c'est une musique clairement urbaine : elle raconte la ville, elle la représente, elle parle du quartier, de la cité, des problèmes de tous les jours. Le rap a longtemps été regardé avec suspicion : il faut dire que le plus connu des premiers groupes français, NTM, alimentait les passions de par son nom (Nique Ta Mère), de par ses thématiques : la drogue (passe le oinj'), et ses "Nique la Police". Malgré cette bonne dose de violence verbale,  (ou grâce à elle) il y a une énergie dans ce qui se fait, et c'est sans doute cela qui a plu. Le rap décris-t-il la violence de la société ou la véhicule-t-il en lui-même, c'est souvent sujet à polémique. Cela dépend sans doute des groupes et des artistes.

 

Thématiques du rap

 

En observant les groupes de rap, leurs thématiques et leurs noms, je ne peux m'empêcher d'être frappé par un phénomène : beaucoup de groupes de rap semblent prendre plaisir à incarner le refoulé de la société qu'ils racontent.: violence  homophobie, défiance de l'autorité. Cela a sans doute été une des manières de se faire connaître à bon compte en tout cas. Aux Etats-Unis, les premiers groupes parlaient de leur quartier mais affichaient aussi beaucoup la fascination de l'argent, des femmes, c'est le bling bling, les "chaînes en or qui brillent, pas de pacotille" (I AM), les bitch (prononcé be-ach en France), la haine de la police. Quant aux noms des groupes, si quelques uns font assez sages : I AM, Stomy Bugsy, Fonky Family, Ridan, d'autres affichent la couleur : NTM, Assasin, Sniper, La Fouine, Sexion d'Assaut. Les paroles ont été dans la provocation au départ  de l'histoire du rap, par certains groupes immatures ou irresponsables. Mais aussi, la parole explose : tantôt vulgaire, tantôt agressive, mais aussi parfois poétique dans sa volonté de raconter un quotidien pas toujours facile ; un mélange détonnant qui n'a pas laissé indifférent certains membres de la classe politique, d'où certaines affaires. On peut parfois se demander dans quelle mesure il n'y a pas une volonté de provoquer "la figure du père" et de trasngresser les valeurs de la société : autorité, société ordonnée, culture du mérite et valorisation de l'école. Souvent le rap essaie de mettre du discours et du sens dans les endroits et sur les sujets dont on ne parle pas. Ainsi NTM parle du quotidien du quartier, de la drogue, de la violence, I AM joue aux grands frères, certains parlent des rapports avec la police, avec le racisme, avec leurs parents, le monde du travail. C'est sans doute parce que le rap représente un peu ce côte sulfureux que l'on a du mal à y classer MC Solaar, rappeur en bonne et du forme, mais chez qui on cherchera vainement une parole plus agressive qu'une autre. A ce titre, il restera assez inclassable, à la fois abonné des première places des ventes mais considéré comme à part par le monde du rap.

 

... la suite ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Bf - dans Musique
commenter cet article

commentaires