Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 11:06

Je réponds ci-dessous au commentaire de Jean-Marc que vous pouvez retrouver dans son intégralité en cliquant dessus. En effet, on lit pas mal tout et n'importe quoi sur la récente déclaration d'Ali Bongo d'instaurer l'anglais au Gabon, il était temps de remettre les pendules à l'heure :

 

 

 

"Votre analyse sur la diffusion du Français en Afrique me semble pertinente mais il faudrait peut-être la nuancer maintenant au regard de tendances récentes.

1°)Si la langue française est en phase 2 ou 3 de son développement [avec un centre qui s 'affirme et qui peu à peu diffuse la langue sur ses périphéries) ] il en est encore de même pour la langue anglaise. L 'Inde , forte de son 1,3 milliards ou plus d' habitants..."

 

 

 

Les impressions ne font pas les faits et il faut rester mesuré. Les changements prennent du temps.
Reprenons : ... la suite ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Données sur la francophonie
commenter cet article

commentaires

Michel 17/01/2013 23:45


Remarques d'un voyageur retour des Indes :


Cela crée un effet d'optique trompeur.
Effectivement, tout ce qui vient du sous-continent est déformé par la distance civilisationnelle et géographique. On dit de l'Inde que c'est la
"plus grande démocraie du monde". Il faut relativiser ! De même quand on dit que l'Inde est une nation anglophone. L'inde serait alors la première de toutes. Elle en est très loin. Il y a un
ressentiment (ambigu cela va sans dire) des Indiens envers les Britanniques, comme des Vietnamiens et des Algériens envers les Français.
 Là où il y a guerre (Guerre en Algérie, ou troubles
gigantesques puis partition dans le cas de l'Inde,) pour accéder à l'indépendance, la francophonie, (ou l'anglophonie) résultantes des années de colonisation sont menacées. C'est le cas du
Vietnam, de l'Algérie, (de l'Inde). Quand tout se passe sans conflit vraiment violent, la francophonie (l'anglophonie) ne sont pas perdantes : c'est le cas de l'Afrique sub saharienne (des
Bermudes, de l'Australie, du Canada). Exception : Les États-Unis, mais le français avant sa chance.




On peut imaginer que le Hindi par exemple, s'imprégnera fortement de l'anglais,
 Oui, l'Hindi est langue officielle (il y en a près de 20 !) mais il subit la concurrence d'autres grandes
langues, en particulier dans le Sud avec le tamoul, surtout parce que le tamoul n'utilise pas le même alphabet. De même pour l'ourdou (qui utilise l'alphabet arabe).
 D'autres langues utilisent
le même alphabet (sanskrit) comme le bengali, mais l'occidental égaré dans une gare à Calcutta ne fera guère la différence.



Cependant, il a une importance au niveau universitaire et comme langue véhiculaire, d'autant plus que certaines grosses minorités linguistiques préfèrent passer par l'anglais que d'être
assimilés par le hindi.
 Au Tamil Nadu (Madras), l'Hindi n'est ni parlé, ni écrit (affiché). Comme toujours en Inde, il s'agit d'échelle. Ceux qui parlent tamoul (et il y en a jusqu'au
Sri-Lanka) constituent alors une énorme minorité linguistique, mais peut-on parler encore de minorité ?

Claire Goyer 16/01/2013 13:15


Très bien ce blog. Je viens de le découvrir avec intérêt et je signe la pétition que vous faites circuler. Merci de relayer l'info que je viens de poster sur mon blog. Il s'agit de l'arrêt des
émission de Canal Académie : http://clairegoyer.blogactiv.com


 

James 31/12/2012 17:34


C'est vrai qu'en 2003 et 2004, il y avait une attitude anti-Français chez les Républicains, surtout à cause de la crise irakienne.  Cependant, leur candidat de cette année, Mitt Romney,
parle français - il était un missionnaire mormon en France.  Les Américains ont toujours eu une relation amour-haine envers la France.  Paris, en particulier, est toujours la
destination de rêve pour beaucoup d'entre nous.


Je ne crois pas que l'apprentissage du français aux États-Unis est au déclin.  (C'est l'allemand et surtout la russe qui ne sont pas encore très étudiés.)  C'est vrai que l'espagnol est
actuellement la langue étrangère la plus populaire à étudier (pour les raisons logiques de géographie et de l'immigration), mais le français reste dans la deuxième position, loin devant les
autres.  Dans un lycée typique, il y a un choix entre l'espagnol et le français, et - parfois - une autre langue; les deux premiers sont presque standards.  Cette situation va peut-être
changer (le chinois est devenu de plus en plus répandu, il est vrai), mais je ne suis pas sûr.  Il y a une raison très pratique à étudier le français: le Canada est notre premier
partenaire économique.  

James 31/12/2012 04:34


Je ne connais pas la situation chez les Anglais, mais en tant qu'un Américain, je ne suis pas d'accord avec votre affirmation que les Américains apprennent de moins en moins les langues
étrangères. En fait c'est le contraire: le nombre d'élèves qui étudient les langues a beaucoup augmenté récemment. Ici dans le Michigan c'est maintenant obligatoire (pour ceux qui ont commencé le
niveau lycéen cette année) de compléter deux ans d'une langue étrangère. Et un niveau universitaire, l'apprentissage d'une langue étrangère est souvent une condition préalable pour l'admission;
cela n'était pas le cas il y a 20 ou 30 ans.


D'ailleurs, il y a environ 1,5 million de lycéens américains, et plus de 200 000 étudiants universitaires, qui étudient le français chaque année, et avec l'Accord de libre échange nord-américain,
il devient de plus en plus commun de voir les instructions bi- ou tri-lingue (anglais, français, espagnol) pour les produits commerciaux. 

Marc Beaufrère 31/12/2012 12:01



Bonjour,


merci pour ces renseignements intéressants : il va falloir que je revoie ce que je dis ! J'étais sûr de mon coup pour le Royaume-Uni (voir le lien du Guardian) qui a vu le nombre de collégiens /
lycéens étudier les langues étrangères baisser suite au fait qu'ils n'ont plus à passer d'épreuves de langue étrangère pour l'équivalent du bac et qu'ils peuvent arrêter l'étude des langues à 14
ans. Pour les Etats-Unis, j'étais resté sur des déclarations des Républicains sous George Bush ainsi que sur le fait que des universités fermaient des départements de français car ils
considéraient que cette langue était devenue inutile (c'était bien sûr de la provocation). J'ai dû en tirer des conclusions trop rapidement et je m'en excuse. J'ai vérifié : on a du mal à trouver
des informations pour les Etats-Unis, mais la tendance globale est à la hausse comme vous l'avez dit. J'ai d'ores et déjà corrigé le texte. Merci pour votre vigilance, mon texte sera de meilleure
qualité !


http://en.wikipedia.org/wiki/Language_education_by_region#United_States


http://www.guardian.co.uk/uk/2006/dec/03/schools.education