Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 19:23

Pour occuper vos fêtes, voici deux reportages :

- le premier, très intéressant, réalisé par Isabelle Baechler et Olivier Robert en 2008 (14min24s) parle de la situation de l'anglais pour ensuite se concentrer sur le français au Québec et sur la francophonie.

 


  - le deuxième, entretien de Jacques Attali présenté par Stéphanie Bonvicini pour Public Sénat, fait le point sur la situation des langues dans le monde, les phénomènes qui jouent sur leur progression et les évolutions à venir. Très bon résumé des informations que l'on peut glâner un peu partout, par un monsieur Attali décidément à la hauteur de sa solide réputation intellectuelle.


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Données sur la francophonie
commenter cet article

commentaires

Damien 28/12/2012 16:54


Pour le second lien, rectification :


http://www.slate.fr/story/66265/attali-4-f

Damien 28/12/2012 01:03


Bonsoir Marc,


Malheureusement, je ne serai pas aussi optimiste que toi sur la destin du français.
Un petit lien pour soutenir le propos : http://clairegoyer.blogactiv.eu/2012/12/03/recherche-et-universites-en-europe-english-or-not-english/


Enfin, le récent article de J.Attali sur la francophonie ne m'incite guère à l'optimisme. Quand on soutient que le fédéralisme européen (et sa pratique forcenée de la langue anglaise) est
complémentaire de la francophonie intégrale, je doute fortement...


http://clairegoyer.blogactiv.eu/2012/12/03/recherche-et-universites-en-europe-english-or-not-english/

Marc Beaufrère 31/01/2013 11:22



Bonjour Damien,


réponse avec beaucoup de retard : je suis optimiste par nature et par nécessité aussi ! Il ne s'agit pas de savoir si le français aura un bel avenir : il FAUT qu'il ait un bel avenir. C'est à
nous d'aller au charbon, personne ne le fera pour nous, mais tu le sais déjà vu tes engagements et convictions. Bien sûr, les obstacles sont nombreux : dynamique européenne en faveur de
l'anglais, idem pour l'anglicisation voulue pour la France (cursus universitaires anglais payés par nos impôts, anglais voulu dès la maternelle par Copé et maintenant à l'étude par notre
gouvernement... c'est sûr que la tâche est costaud !). Cette anglicisation n'a aucun fondement populaire. Je ne parle pas des gens qui veulent se faire une série en VO anglaise, j'en fais partie.
Mais on doit bien séparer ce qui relève du privé de ce qui relève du publique : on doit pouvoir aller vers l'anglais et non l'inverse (en excès actuellement). S'intéresser à l'anglais en France
doit être une option, un choix, et non une obligation.


Les politiques suivent leur peuple avec décalage. Les Français sont actuellement majoritairement fatalistes et con-vaincus qu'on ne peut pas faire autrement (soumission fataliste). L'Histoire est
un lent mouvement, rien ne changera rapidement, mais on peut faire notre part en sensibilisant, informant pour créer une prise de conscience plus massive. Bientôt peut-être, après avoir trouvé
cela normal, ou après avoir laissé faire, les gens s'étonneront que les publicitaires français s'adressent aux Français avec des slogans en anglais et demanderont des comptes. Cela viendra, ce
n'est qu'une question de temps, le temps que 1) il y ait prise de conscience (on n'en est là pour la plupart des français), 2) qu'il y ait structuration des idées puis diffusion et banalisation
des idées et 3) qu'il y ait une traduction politique de cela. Nous assistons actuellement à la traduction politique des idées prévalant dans les années 80 / début 90 : hégémonie culturelle
américaine, nécessité de s'américaniser (langue, culture, politique). A l'heure où la suprématie des Etats-Unis n'est plus remise en cause que marginalement, une nouvelle génération émerge (nous,
les plus jeunes que nous), libérée de l'omniprésence du choix capitalisme / communisme, impérialisme / anti-impérialisme, voulant dépasser ce choix, et constatant la crise d'identité française
actuelle. Je pense que de cette crise va émerger quelque chose de positif pour la France.


Concernant Attali : j'ai déposé cette vidéo car Attali résume et synthétise vraiment bien tous les arguments de développement d'une langue que je développe sur mon site. Ses projets politiques
sont donc pour moi hors-sujet qu'ils me conviennent ou pas. J'utilise seulement ses propos dans la mesure où ils me servent. Quant au fédéralisme européen, je ne suis pas assez expert pour avoir
un avis clair. Je vois néanmoins l'Europe comme une chance en plus pour la France, même si je place au-dessus l'importance de défendre le français et sa culture francophone.