Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 10:38

Le débat intellectuel est ainsi fait que bien souvent il faut des alerteurs d'opinion qui mettent le doigt sur les problèmes avant que ceux-ci ne gagnent l'opinion publique. L'omniprésence de l'anglais, le renoncement à nos droits et à défendre nos intérêts, notre culture, notre vision du monde, font que l'on laisse les autres décider pour nous, et "les autres" sont pour la généralisation de l'anglais partout.

Des chercheurs, députés, historiens, écrivains, ambassadeurs, directeurs de grandes écoles, et même Pape Diouf... (et moi et moi!) issus de toute la francophonie ont rédigé une pétition qui va passer complètement inaperçue faute de relais. Ce n'est pas le pouvoir qui va relayer cette pétition malheureusement, et si nous ne faisons rien, il ne se passera rien.

Ici, on a l'occasion de signer une pétition lancée dans plusieurs pays francophones à la fois, par des québecois, des français, des camerounais... il faut courir la signer ! Si ça se trouve, il n'y aura que 1000 signatures au final... mais ce n'est pas ça qui doit nous rendre défaitiste. Si nous lisons cette pétition, c'est que nous sommes parmi le premier cercle de personnes qui y a accès, ce qui veut dire que si nous ne la signons pas (et éventuellement la faisons connaître), elle n'accèdera pas à d'autres personnes que l'on a jamais interpellé sur ces questions. C'est une première pétition, il y en aura d'autres. Si l'on a 1000 signatures ici, c'est peu, mais peut-être qu'à la deuxième on en aura 2000, qu'à un certain moment, celle-ci parviendra à des décideurs, des meneurs d'opinion, qui seront sensibilsés et qui s'agrègeront au premier cercle de personnes concernés. Nous avons la possibilité de faire connaître cette pétition, alors transférons !!

 

Retrouvez l'argumentaire et la pétition en cliquant sur la pétition pour la langue française.

Vous trouverez ici les noms des premiers signataires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Données sur la francophonie
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc 08/08/2012 11:10


Je me joins à Jean pour vous féliciter de votre site que je consulte régulièrement depuis quelques mois. Il est très clair , complet et surtout réaliste et donc moins pessimiste sur l'état du
français que d'autres sites.


Pour mesurer les progrès parcourus par l'idée de francophonie, je fais appel à mes souvenirs de jeune étudiant. Je crois que le premier sommet de la Francophonie s'est déroulé en 1985 ou 1986. A
l'époque , étudiant d'une école de commerce, je lisais le Time magazine . Un article qui relatait ce sommet tournait en ridicule ces premières tentatives. C'était le cas aussi de certains
lecteurs qui réagissaient à l'article : l'un d'eux disait que le français n'était après tout qu'une sorte de latin mal dégrossi , un autre affirmait que l'on pouvait mesurer le développement d'un
pays à partir de son degré d'apprentissage de l'anglais , et ainsi de suite...


Je ne sais pas comment réagirait  maintenant ce magazine aux progrès de la francophonie car je ne le lis plus ...


Je trouve aussi très intéressant qu'une pétition pour la langue française circule  mais je m'étonne qu'elle n'ait pas plus de succès. Après tout , 1111 signatures ( au 08/08/12) pour au
moins 220 millions de francophones , c'est peu, surtout qu'elle a été diffusée par de nombreux journaux francophones. Mais peut-être que ces journaux ont une faible diffusion ? Peut-être que le
faible accès à internet explique dans certains pays ce résultat?Ou peut-être suis je trop impatient et que l'idée de francophonie n'est pas encore mûre pour beaucoup de gens?


Peut-être pouvons- nous nous aussi aider à la diffusion de cette pétition ? Il suffirait d'en faire la publicité dans le journal local ou départemental de l'endroit où nous vivons. Cela
demanderait un certain engagement financier personnel   probablement pas insurmontable.


A bientôt de vous lire

Marc Beaufrère 27/08/2012 16:30



Je tarde à vous répondre et m'en excuse. Merci donc pour vos encouragements et votre soutien, cela fait du bien !


Oui, j'essaie de faire un bilan réaliste, objectif, pour trouver des solutions opérationnelles. C'est du travail, surtout que je fais cela sur mon temps libre, mais cela me tient à coeur.


Votre anecdote sur le Time magazine ne fait que prouver à mon avis que les histoires d'anglicisation et de francophonie ne sont pas forcéments des faits objectifs, mais le résultat de rapports de
force. La France a pour moi été "castrée" de par l'histoire du XXe siècle depuis notamment la seconde guerre mondiale au profit des Etats-Unis qui ont tout intérêt à jeter le discrédit sur la
France, l'un de leurs seuls adversaires idéologiques valables, car la France a un poids moral qui compte, en témoigne l'importance que les Etats-Unis accorde à la discréditer (je pense au non de
De Villepin, largement plus sanctionné que le non allemand). La France ne partage pas la vision idéologique des Etats-Unis quant au choc des civilisations par exemple.


Concernant la pétition pour la langue française, je crois comprendre que les associations en question ont effectivement une faible diffusion. Ces enjeux peinent encore à être plus largement
repris, ils restent dans un premier cercle de convaincus et n'atteignent pas le grand public. Vous chercherez en vain dans les média à grande diffusion une couverture des événements concernant la
francophonie. Figurez-vous que l'inauguration de la Maison de la Francophonie par le président de l'époque Mr Nicolas Sarkozy n'a été repris par AUCUN média français (alors que celui-ci était
suivi dans quasiment tous ses déplacements), je ne l'ai trouvé mentionné que dans un journal en ligne Suisse (C'est le site d'ALF ou de l'AFRAV qui m'avait fait connaître cette information). Il y
a un vrai problème à ce niveau-là, cela devrait être une mission de service public pour certains médias d'information, un sujet à traiter noté dans leur cahier des charges.


Votre idée d'aider à la diffusion de cette pétition est bien sûr une bonne idée si vous en avez le temps. Si chaque lecteur de ce carnet faisait cette démarche pour un journal ou deux journaux,
il est certain que cela pourrait faire avancer la cause, d'autant plus que c'est un sujet relativement consensuel, qui souffre simplement du désintérêt des médias. Il y en a pourtant des gens à
l'affût des nouvelles sur la situation du français dans le monde, dans les institutions, etc... Encore faut-il quelqu'un d'informé pour en parler, sinon on ne fait que rapporter ce que les autres
veulent bien dire du français. C'est à nous de faire savoir les bonnes nouvelles du français, ce ne sont pas les autres qui s'en chargeront, malheureusement ! Ce serait tellement plus simple. Je
ne désespère pas, lorsque je vois la bonne volonté de nombreuses personnes qui ont pris sur leur temps pour améliorer les connaissances sur la situation du français sur la wikipedia. Il faudrait
pouvoir coordonner toutes ces bonnes volontés et faire grandir le cercle des gens qui oeuvrent pour cette cause. Beaucoup de personnes autour de nous ne souhaitent rien pour le français et ne
font rien, par résignation et parce qu'ils pensent qu'il n'y a rien à faire, que c'est une cause perdue d'avance. Il n'y a pourtant pas grand chose à faire, si ce n'est assumer et faire savoir ce
que l'on souhaite. Ce sont pourtant des personnes sensibles à ces enjeux mais ils ont retenu qu'"on" ne pouvait rien y faire.


A bientôt donc sur ce carnet et merci de votre fidélité.


 



Bienvenue Gayau 27/07/2012 07:46


Aussi un autre site helas peux connu car tres mal reference pourtant toujours a la page il sagit du


Comite International pour le Francais Langue Européenne


http://www.cifle.fr/blog/category/actualites/


A voir et a suporter !

Marc Beaufrère 28/07/2012 10:48



Merci pour la référence de ce site. Je l'ajoute aux liens externes.


On "supporte" d'autant mieux ce site qu'on le soutient ! En effet, "supporter" est un anglicisme (to support, a supporter (pour le foot notamment)) , car en français il signifie seulement "faire
avec", "s'accomoder de", comme dans "je supporte mal l'injustice". "To support" se traduit par "soutenir". Petite note pour les lecteurs, cet anglicisme étant très courant. Enfin, les fautes
d'aujourd'hui sont parfois le français de demain...!


Cordialement



Jean 27/07/2012 07:18


Complètement avec toi, bravo pour ce site, de plus en plus de gents commences a réaliser qu'il se font coloniser et assimiler par l'anglais, mais grâce a des personnes comme toi, je vois de plus
en plus de personnes défendre notre belle langue française, je te conseille d'aller voir (si ce n'est pas dejas fait) l'article wikipédia s'intitulant "Francisation" cette article parle de choses
que les français n'ont pas l’habitude d'entendre comme la francisation dans le monde,les statistique francophones revues a la hausse en 2010 qui stipules que les francophones passeront de 220
millions en 2010 a 715 en 2050, que cette proportion dépasseras la proportion des anglophones, mais aussi le Québec qui chaque années affiche une proportion de francophone plus haute passant de
80% en 1981 a 93.9% en 1991 puis a 94,6 % en 2006, ou encore la suisse qui connais en ce moment une proportion record de locuteurs francophones , en 1970, les francophones représentent
18,1 % de la population suisse, puis 18,4 % en 1980, 19,4 % en 1990 et 20,4 % en 2000 (de plus, on observe que ce phénomène s'accélère d'année en année).


Et pleins d'autres exemple de la revitalisation du français dans le monde hélas le seul pays qui semple se complaire dans l'anglais c'est la France ,  j’espère qu'un jour les français se
réveillerons et rejoindrons les autres pays francophones pour faire rayonner les le français dans le monde au noms de la diversité contre une assimilation anglophone et la perte de notre belle
langue.

Marc Beaufrère 28/07/2012 13:09



Merci pour vos encouragements, ça fait du bien. Hé oui, les gens commencent timidement à se rendre compte de la supercherie, je le vois autour de moi, j'arrive à convaincre avec les arguments
développés dans mon carnet des sceptiques et des défaitistes, qui au final ne demandent qu'à être convaincus ! Mais on nous présente tellement l'anglicisation comme inévitable que personne ne
réagit (c'est sans doute le but recherché). Je suis donc très heureux si je peux aider à faire bouger les lignes.


Quant à l'article que vous citez ("Francisation"), oui ça fait du bien de lire ça et ça change des idées reçues ! J'en parlais d'ailleurs dans mon article "retour sur les progrès de la
sensibilisation autour de la francophonie depuis 2010". Que de chemin parcouru grâce à des personnes motivées et dévouées ; il reste cependant beaucoup à faire. Nous avons bien rayonné dans
la blogosphère, sur wikipedia, il reste à atteindre les médias de grande diffusion, mais ce n'est qu'une question de temps, les faits sont là.


Au plaisir !