Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 16:00

Voici ci-dessous le discours de Mr Nicolas Sarkozy au Palais de l'Elysée le Samedi 20 Mars 2010 :

http://www.francophonie.org/IMG/pdf/10-03-20JourneeinternationaledelaFrancophonie.pdf


Ce discours n'a pas été assez relayé à mon goût, aussi je me permets de faire quelques remarques synthétiques (puisqu'aucun journaliste ne le fera !), de façon non exhausitve :

- le discours de Nicolas Sarkozy est un discours qui peint une francophonie décomplexée. Ceci est permis par le fait qu'il n'oppose pas anglophonie et francophonie, que la force de l'un n'est pas la force de l'autre et qu'un état des lieux chiffré permet de se rendre compte que le français n'a pas à rougir de sa force.

- Nicolas Sarkozy, que je soupçonne d'avoir lu mon blog (je plaisante, bien sûr, mais quand même !), souligne ce que je me tue à dire : nous, en France, sommes les derniers au courant de notre force, et c'est peut-être pourquoi nous ne la défendons pas :


"Nous vivons, au fond -en préparant cette réunion, je me faisais cette remarque- nous vivons un étrange paradoxe. Aujourd’hui, un pays membre de l’ONU sur 3 est membre ou observateur de l’OIF. Il y a 200 millions de Francophones qui s’expriment dans notre langue sur tous les continents, et contrairement à ce que j’entends dire, ce nombre ne cesse de s’accroître. Il y a 900.000 professeurs de français qui enseignent chaque année notre langue commune, dans le monde à plus de 50 millions d’élèves. Et si la faiblesse de la Francophonie, c’était qu’elle est la seule à ignorer sa force ? Une espèce de complexe tout à fait hors de situation, hors des réalités, qui fait qu’on est toujours prêts à s’excuser, alors que c’est un succès."

 

... la suite ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires