Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • Le site qui fait le point sur la situation de la francophonie
  • : Ce site a plusieurs vocations : - faire le point sur la situation du français - donner des informations et des réflexions sur le français - partager des découvertes francophones d'à travers le monde
  • Contact

Recherche

Liens

5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 11:47

Cela fait maintenant deux ans que ce carnet a commencé et l'aventure se poursuit. Bon anniversaire !

 

Tout a commencé le 25 octobre 2009... Au départ : une frustration de répéter des choses qui me paraissent évidentes sur la francophonie mais qui se heurtent sur le mur des idées reçues. Inutile de protester, le français est en déclin, c'est la version officielle. Pourquoi croit-on davantage ce que tout le monde répète sans avoir rien vérifié plutôt que ce que j'ai pu apprendre et qui est accessible à chacun ? Du coup, j'ai eu envie de prouver ce que je disais, je suis donc parti à la recherche des livres que j'avais lus, des idées que j'avais déjà développées et qui s'accumulaient dans ma tête. L'idée : regrouper toutes mes idées sur le français, compiler les données concernant sa situation, voir ce qui va et ce qui ne va pas (ce que tout le monde constate dans son coin) et surtout en tirer des conclusions pour comprendre ce qu'il faudrait faire pour améliorer la situation.

 

Un objectif : faire savoir ce qui marche et existe déjà

Et là que de surprises : combien de fois j'ai constaté que ce que j'imaginais qu'il faudrait faire existait déjà. D'où cette nouvelle conclusion à mi-parcours : faire savoir les bonnes nouvelles. Et là, deux exemples (un pour chaque année d'anniversaire !).

1) Je me dis qu'il faudrait une sorte de texte de loi sur lequel s'appuyer et qui permettrait aux fonctionnaires francophones qui souhaitent s'exprimer en français plutôt qu'en anglais de pouvoir le faire au nom de leur métier plutôt qu'en leur nom propre (ce qui les mets plus en situation de pression vis-à-vis de ceux qui souhaiteraient qu'ils s'expriment en anglais) :  là, je découvre le vade-mecum relatif à l'usage du français.

2) Je tombe sur des articles commentant le nombre de francophones dans le monde et la fourchette varie entre 80 millions et 500 ou 600 millions. En regardant sur la toile, je n'arrive pas à savoir si le français est parlé au Bénin (par exemple) par 5000 ou 5 millions de personnes ni à quel dégré. Je me dis que c'est fou, en 2010, aucun travaux digne de ce nom n'a été fait concernant l'estimation du nombre de francophones. Pourtant, cela me paraît essentiel, car bien souvent le français est dénigré car pas assez parlé, du coup cela incite à moins l'apprendre (cercle vicieux) ; il faudrait des statistiques fiables, une cartographie de la situation qui permettent de prévoir, d'organiser. Et là, je tombe sur, par exemple, le rapport de l'OIF 2006-2007 et le rapport de 2010 (qui fait le bilan des années 2008-2009) et qui parle de 220 millions de francophones, et dont la méthode de calcul est détaillée, soit une augmentation de 20 millions en 2 ans. Je pourrais également parler de mon envie de voir des projets pour une francophonie économique et je découvre les publications d'Yves Montenay, ou la création d'association de financeurs francophones.

Autant de choses enthousiasmantes et qui gagneraient à être connues ! Il paraît évident qu'un groupe existe d'autant plus dans la mesure où il s'organise, défend ses intérêts et pense à des stratégies pour continuer à exister et se développer. Lorsque l'on interdisait aux Bretons de parler breton à l'école et au sein des entreprises nationales, il est évident que cela a été un coup dur pour la perpétuation de cette langue.

 

le-chat-gateau.jpg

Le blog en chiffres

Le bilan du blog aujourd'hui, c'est donc deux ans d'existence, 89 articles (de qualité bien sûr!) et 29 pages disponibles à la lecture, c'est plus de 32500 pages consultées depuis la création du site, c'est en moyenne (ces derniers mois) 40 à 60 visiteurs par jour. C'est aussi de nombreux commentaires laissés par les lecteurs, c'est aussi des échanges personnels avec plusieurs lecteurs / trices, l'échange avec plusieurs universitaires (dont deux québecois... salut le Québec!), le référencement sur plusieurs blogs, sur le site d'ALF (Avenir de la Langue Française) de Mr Albert Salon, sur un article concernant le français sur wikipedia et une invitation à la Délégation à la Langue Française du Ministère de la Culture. Merci donc aux nombreux lecteurs qui m'encouragent, me lisent, me laissent des commentaires et nourrissent ma réflexion par des informations, des idées, des livres, etc...

 

 

Des résultats aussi...!

Lorsque j'ai pris connaissance des données sur la situation du français dans de nombreux pays, j'étais un peu désemparé face à la quantité de travail que cela représenterait de le faire connaître, car j'avais en tête de rendre disponibles toutes ces données sur wikipedia. J'avais lancé une sorte d'appel dans un précédent article en disant que pour ceux qui ont un peu de temps à perdre et qui aimeraient contribuer à la promotion du français, ça me rendrait vraiment service et cela serait vraiment utile de pouvoir modifier les articles des pays concernés sur la wiki grâce aux données disponibles sur les rapports de l'OIF. Et bien, un an après cet appel, c'est quasiment chose faite : ces données n'étaient disponibles pour à peu près aucun pays, pas plus qu'il n'était possible d'avoir une estimation du nombre de francophones dans le monde. Maintenant, on peut consulter l'article sur la langue française, la francisation ou sur de nombreux pays africains par exemple, et ces données sont la plupart du temps disponibles. Cela donne énormément de visibilité au français et aux Français qui, faute d'informations, s'imaginent ce que leurs connaissances leur permettent d'imaginer, à savoir que notre langue n'est parlée qu'en France, au Québec, en Suisse et en Belgique. Que de chemin parcouru depuis pour FAIRE SAVOIR. Donc merci à tous ces anonymes qui ont contribué ! Je souffle les bougies des deux ans du blog en vous remerciant tous pour votre lecture assidue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Beaufrère - dans Présentation du cybercarnet
commenter cet article

commentaires